Retour sur la séance publique du Conseil d’administration du 22 juin 2018

Le 22 juin dernier se tenait la première séance publique du Conseil d’administration de l’ARTM, un exercice prévu dans la Loi constituante de l’organisation qui a vu le jour l’an dernier avec la mise en place de la nouvelle gouvernance en transport collectif dans la grande région de Montréal. Les administrateurs et dirigeants de l’organisation ont accueilli les citoyens, les partenaires et associations qui s’y sont présentés et répondu à leurs questions. Les administrateurs et dirigeants de l’organisation ont accueilli les citoyens, les partenaires et associations qui s’y sont présentés et répondu à leurs questions.

Enregistrement de la séance publique

Cette séance fut également l’occasion de présenter le rapport des activités et réalisations des sept premiers mois d’existence de l’organisation (du 1er juin au 31 décembre 2017) ainsi qu’un survol des travaux qui seront menés au cours des prochains mois.

« Beaucoup de travail a été accompli depuis le 1er juin 2017 par le Conseil et la direction de l’ARTM. Cette première séance publique nous a permis d’expliquer notre rôle et nos responsabilités, encore méconnus, et de présenter le premier rapport annuel de l’Autorité. Les bases de la gouvernance sont maintenant établies et nous poursuivons nos travaux de planification, d’organisation, de financement et de promotion des transports collectifs, avec le même souci de collaboration avec nos partenaires et parties prenantes.», a déclaré Pierre Shedleur, président du conseil d’administration.

La transparence et la collaboration avec les partenaires et le public sont deux des principes au cœur des actions de l’ARTM. « À compter de l’automne, les acteurs et publics intéressés du milieu du transport seront de plus en plus interpellés au sein d’exercices de consultation comme ceux que requiert l’élaboration du plan stratégique de développement et la refonte tarifaire, par exemple. Nous espérons réaliser ces démarches dans un esprit ouvert, comme la séance d’aujourd’hui », a conclu Paul Côté, directeur général de l’ARTM.