Nouvelles

5 choses à savoir sur le groupe consultatif de citoyens de l’ARTM

5 choses à savoir sur le groupe consultatif de citoyens de l’ARTM

31 mai 2019

 1. Ils ont gagné à la loterie!

Nous avons envoyé au hasard par la poste 12 500 invitations à participer au Groupe consultatif de citoyens mis sur pied spécialement dans le cadre de l’élaboration du Plan stratégique de développement du transport collectif. C’était une chance unique pour les citoyens de représenter bénévolement les intérêts et les points de vue de leur communauté, au sein d’un forum d’échanges et de discussion sur les défis de la mobilité pour la région métropolitaine.

Les noms des participants ont été tirés au hasard parmi ceux et celles s’étant portés volontaires. Au total, 32 personnes représentatives de la région se rassemblent pour délibérer sur les défis que nous avons à relever en matière de mobilité!

Les membres du Groupe consultatif de citoyens formuleront ainsi leurs recommandations à l’ARTM à la fin de cette démarche.

 

2. Ils sont bénévoles et veulent faire une différence dans leurs communautés

Les 32 participants-bénévoles se réunissent pendant 4 journées en mai et en juin pour s’informer sur les défis à relever en matière de mobilité, en assistant à des présentations d’experts et des panels où ils ont l’occasion d’entendre différentes perspectives et visions de la mobilité sur le territoire.

Ils délibéreront ensuite en groupe pour faire une différence dans leurs communautés, toujours en gardant en perspective le développement d’une vision régionale de la mobilité.

 

3. Ils viennent des 4 coins de la région métropolitaine

De Saint-Jérôme à Chambly, en passant par Montréal, Laval, Sorel-Tracy et l’Assomption, les participants représentent tous les secteurs de notre région. Parmi eux, nous retrouvons des usagers du transport collectif, des automobilistes, des cyclistes, des travailleurs, des étudiants et des retraités.

 

4. Ils feront des recommandations pour le Plan stratégique de développement du transport collectif

À quoi ressembleront leurs recommandations? Tout au long des quatre journées de réflexion, les participants se penchent sur la planification des milieux de vie, la connectivité des réseaux de transport collectif, l’innovation, l’expérience client, la tarification et le financement du transport collectif. Il va sans dire qu’ils ont du pain sur la planche !

 

5. «Parlons mobilité» et les défis à relever en matière de mobilité durable n’ont plus de secrets pour eux

Pour se préparer, les participants ont parcouru la plateforme informative et interactive Parlons mobilité. Celle-ci a été lancée l’hiver dernier et présente à la population un portrait global de la mobilité dans la région métropolitaine, en vue des consultations publiques qui auront lieu tout au long de 2019.