COVID-19 ET TRANSPORT COLLECTIF :  Prolongation de la période permettant un renversement du prélèvement automatique des titres d’avril sans perdre ses privilèges d’abonnés annuels

COVID-19 ET TRANSPORT COLLECTIF : Prolongation de la période permettant un renversement du prélèvement automatique des titres d’avril sans perdre ses privilèges d’abonnés annuels

30 mars 2020

Tel que prévu dans les contrats des abonnements annuels, afin de maintenir un abonnement actif le mois suivant, le prélèvement automatique est effectué le 11e jour (dans le cas des abonnés d’exo, du RTL et de la STL) et le 15e jour (pour les abonnés de la STM) du mois. Ainsi, pour le mois d’avril ce prélèvement a eu lieu le mercredi 11 mars et le dimanche 15 mars, soit la veille et le dimanche suivant la première directive du gouvernement du Québec en lien avec la COVID-19. Et depuis, la situation continue d’évoluer quotidiennement.

À la suite de la déclaration de l’état d’urgence sanitaire au Québec, de nombreux abonnés se retrouvent devant une situation exceptionnelle : de façon temporaire, ils n’utiliseront pas le transport collectif au cours des prochains jours et ignorent quand ils reprendront leurs déplacements habituels liés au travail ou aux études. Ainsi, plusieurs abonnés ont contacté les services à la clientèle d’exo, du RTL, de la STL et de la STM au sujet de ce prélèvement automatique afin de voir ce qui pouvait être fait afin d’éviter la résiliation de l’abonnement.

En effet, la Politique d’échange et de remboursement de l’ARTM permet le remboursement d’un titre mensuel avant le premier jour de sa validité, soit jusqu’au 31 mars dans le cas du titre du mois d’avril. Cependant, si un usager demande le remboursement de son titre du mois d’avril pour lequel un paiement a été prélevé en mars, cette procédure équivaut à la résiliation de l’abonnement et entraîne la perte des privilèges et des rabais liés à l’abonnement.

L’ARTM recommande fortement aux usagers d’éviter cette démarche puisqu’elle travaille sur la possibilité d’effectuer un renversement du prélèvement pour le titre d’avril sans résiliation. Cela permettra aux abonnés de suspendre leur abonnement tout en maintenant leurs privilèges liés à l’abonnement.

Puisqu’une annonce détaillant le tout aura lieu sous peu, l’ARTM annonce qu’exceptionnellement la période permettant d’effectuer les modifications nécessaires à l’abonnement du mois d’avril se prolongera au-delà du 31 mars 2020.