COVID-19 ET TRANSPORT COLLECTIF : PROLONGATION DE L’OFFRE DE SUSPENSION DES ABONNEMENTS ANNUELS JUSQU’EN DÉCEMBRE 2020

16 juillet 2020

L’ARTM informe les usagers détenant un abonnement annuel qu’elle prolonge jusqu’en décembre 2020 la possibilité de maintenir cette suspension sans perte de privilège.

Cette mesure exceptionnelle, prise dans le contexte de la pandémie, touche plus particulièrement les détenteurs de titres OPUS+OPUS+ entrepriseOPUS à l’année ainsi que OPUS & Cie qui ont déjà suspendu leur abonnement sans perte de privilège. Aucune action de leur part ne sera nécessaire s’ils désirent maintenir cette suspension jusqu’en décembre 2020 :

  • Pour les abonnés ayant suspendu leur abonnement avant le 10 avril 2020, les prélèvements préautorisés des mois de septembre (pour le titre d’octobre 2020), d’octobre (titre de novembre 2020) et de novembre (titre de décembre 2020) ne seront pas effectués. Le paiement déjà prélevé en mars pour le titre d’avril, sera appliqué au paiement du mois de décembre 2020 pour le titre de janvier 2021.
  • Les abonnés ayant suspendu leur abonnement entre le 26 mai et le 10 juin 2020, pourront bénéficier d’une suspension des prélèvements préautorisés des mois de septembre (pour le titre d’octobre 2020), d’octobre (titre de novembre 2020) et de novembre (titre de décembre 2020). Les paiements reprendront dès le mois de décembre 2020, soit en vue du titre de janvier 2021.

Les abonnés MTLREM et TRAMREM de la ligne Deux-Montagnes qui ont précédemment suspendu leur abonnement sans perte de privilège verront également cette mesure se poursuivre automatiquement.

Les usagers qui désireront réactiver leur abonnement pourront le faire à tout moment à partir de leur compte client en ligne. Pour s’assurer qu’il sera effectif pour le mois désiré, ils doivent compléter la réactivation au plus tard le 10e jour du mois précédent. Les personnes ayant réactivé leur abonnement ne pourront le suspendre à nouveau puisque la période de demande de suspension d’abonnement a pris fin le 10 juin dernier.

Il est important de rappeler que le titre des usagers qui ont suspendu ou qui demandent de suspendre leur abonnement ne sera plus considéré comme valide jusqu’à ce qu’ils le réactivent. Conséquemment s’ils souhaitent utiliser occasionnellement les transports collectifs d’ici là, ils auront en tout temps la responsabilité de se procurer un titre de transport valide sur un autre support que celui sur lequel leur abonnement est encodé.

– 30 –

Information aux médias

Simon Charbonneau, Conseiller – affaires publiques et relations médias à l’ARTM

514 409-2786, poste 7408

scharbonneau@artm.quebec