Nouvelles

TOD : trois lettres pour combiner développement urbain et mobilité

TOD : trois lettres pour combiner développement urbain et mobilité

17 juillet 2019

Aux quatre coins de la région métropolitaine, des dizaines de projets prennent forme pour transformer les quartiers à proximité d’un point d’accès au transport collectif. Les TOD, Transit Oriented Development, offrent une nouvelle façon de concevoir le développement urbain avec la mobilité durable au cœur de celui-ci.

Sur quoi repose un TOD, précisément? Il s’agit d’un concept favorisant l’aménagement des milieux de vie dits « complets », desservis par des services performants de transport collectif. Sur place, à distance de marche ou de vélo, on retrouve dans ces quartiers toutes les activités répondants aux besoins des citoyens : logements, lieux de travail, commerces, services de santé et de loisirs, etc. Les déplacements vers l’extérieur du TOD sont facilités par un accès à des services de transport collectif fréquents, rapides et fiables.

À travers toute la région, l’idée séduit. Elle est d’ailleurs intrinsèque aux objectifs du Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) de la CMM, tel qu’orienter 60% de la croissance démographique projetée autour des points d’accès du transport collectif. Bien que la création d’aires TOD soient une tendance récente dans la région métropolitaine de Montréal, elles ont déjà fait leurs preuves ailleurs dans le monde.

 

Le cas d’Arlington, Virginie
Arlington est un comté situé en périphérie de la capitale américaine, Washington. Prospère dans la première moitié du 20ème siècle, son secteur commercial a connu un déclin à partir des années 60. Or, à l’arrivée d’une station du Metrorail reliant Arlington à Washington en 1979, un projet de redéveloppement selon les principes d’un TOD est lancé. Densification, environnement favorisant l’adoption du transport actif et collectif, mixité… Bref, Arlington a su connaître une deuxième vie en misant sur une vision centrée sur la mobilité!

 

Et chez nous?
De nombreux chantiers se développent dans la région métropolitaine de Montréal. Les quartiers TOD sont des projets de taille qui peuvent s’échelonner sur plusieurs années. Au centre de ces projets, on retrouve quelques orientations communes qui transformeront le visage de ces secteurs. La mixité reste un aspect important des TOD, dont la cohabitation de logements, d’aires commerciales et de bureaux, tout comme la création de milieux sains avec la mise en place de pistes cyclables et le verdissement.

Dans bien des cas, ces projets profitent d’un vif intérêt chez les citoyens des environs. Susciter un tel engouement est essentiel: la qualité du service de transport offert est un facteur déterminant à la réussite d’un quartier aménagé selon les principes du TOD. La planification régionale du transport collectif contribue donc au succès de la stratégie de développement axée sur le TOD en priorisant les initiatives et les projets qui renforcent la performance et le caractère structurant du réseau de transport collectif.

Apprenez-en plus sur la relation entre la mobilité, l’aménagement et les milieux de vie sur notre plateforme Parlons mobilité.