Dans une perspective de développement durable et de cohésion régionale, l’Autorité planifie, organise, finance et fait la promotion du transport collectif dans la région métropolitaine de Montréal afin d’offrir une expérience de mobilité simple, intégrée, fluide et efficace.

L’enquête Origine-Destination 2018

L’enquête Origine-Destination (enquête OD) est réalisée dans la région métropolitaine de Montréal depuis 1970, et ce, tous les cinq ans.

Historiquement, l’enquête OD est menée par entrevues téléphoniques afin de tracer un portrait général de l’ensemble des déplacements effectués par les résidents de la région, peu importe le moyen de transport utilisé. Pour la première fois, l’enquête OD 2018 comprenait un questionnaire Web.

L’enquête OD cible l’ensemble des déplacements effectués au cours d’une journée de semaine dans la région métropolitaine de Montréal et ses environs. Les participants, sélectionnés au hasard, ont été interrogés sur les caractéristiques de leur ménage et des personnes qui les composent, ainsi que sur les caractéristiques de tous les déplacements réalisés par chacun des membres du ménage, le jour précédant l’entrevue.

Les entrevues complétées auprès d’environ 74  000 ménages ont permis de décrire les caractéristiques de 360  000 déplacements réalisés par les 170   000 personnes qui composent ces ménages.

L’enquête Origine-Destination 2018 est une réalisation de l’Autorité régionale de transport métropolitain en partenariat avec le ministère des Transports du Québec, exo, le Réseau de transport de Longueuil, la Société de transport de Montréal, la Société de transport de Laval et la Communauté métropolitaine de Montréal.

L’enquête OD représente la plus vaste enquête sur la mobilité au Québec. Les caractéristiques des quelque 360 000 déplacements effectués sur le territoire de la région métropolitaine de Montréal sont utilisées à plusieurs fins, dont la planification des projets d’infrastructures envisagés pour le réseau. Les premiers résultats des enquêtes OD sont généralement diffusés un an après la fermeture de l’enquête alors que le raffinement de cette analyse se poursuit sur plusieurs années. Les données de l’enquête OD sont considérées comme étant d’actualité jusqu’à la diffusion des résultats de l’enquête OD subséquente.

L’ARTM a reçu le soutien financier du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation du Québec ainsi que du ministère des Transports du Québec pour la réalisation de l’enquête.

Le présent document a été préparé par le service du Développement et de l’organisation des réseaux de l’ARTM, en collaboration avec les professionnels des organismes responsables de la réalisation de l’enquête OD 2018, ainsi qu’avec la participation scientifique du groupe MADITUC et de la Chaire Mobilité de Polytechnique Montréal.

L’enquête OD représente la plus vaste enquête sur la mobilité au Québec. Les caractéristiques des quelque 360 000 déplacements effectués sur le territoire de la région métropolitaine de Montréal sont utilisées à plusieurs fins, dont la planification des projets d’infrastructures envisagés pour le réseau. Les premiers résultats des enquêtes OD sont généralement diffusés un an après la fermeture de l’enquête alors que le raffinement de cette analyse se poursuit sur plusieurs années. Les données de l’enquête OD sont considérées comme étant d’actualité jusqu’à la diffusion des résultats de l’enquête OD subséquente.

Le territoire de l’enquête Origine-Destination 2018

Dans l’optique de brosser un portrait complet des déplacements effectués dans la région métropolitaine de Montréal et ses environs, le territoire à l’étude a été étendu graduellement pour y inclure les municipalités dans le secteur d’influence de Montréal, c’est-à-dire celles qui ne sont pas situées dans le périmètre de la région métropolitaine de Montréal, mais qui comptent des résidents qui se rendent à l’intérieur de la région à l’étude pour vaquer à leurs occupations.

La carte ci-contre comporte une zone colorée en bleu ainsi qu’une autre en blanc. Le territoire coloré en bleu représente le territoire dit comparable, qui a été fixé en utilisant les limites de l’enquête OD de 1998. Les municipalités qui se sont ajoutées au secteur d’influence de Montréal depuis 1998 sont colorées en blanc. En établissant cette base comparative, il est possible de mieux comparer les données recueillies dans le cadre de l’enquête OD 2018 avec celles recueillies lors des enquêtes antérieures.

Le territoire desservi par l’ARTM comprend toutes les municipalités situées au sein du périmètre coloré en turquoise.

Carte du territoire de l’enquête Origine-Destination 2018 Carte du territoire de l’enquête Origine-Destination 2018

Source : Planification des transports et mobilité - Autorité régionale de transport métropolitain - Novembre 2019

Portée des résultats

Les faits saillants révélés par l’enquête OD 2018 témoignent de l’état de la mobilité des personnes qui résidaient sur le territoire d’étude à l’automne 2018.

Les données présentées concernent principalement la période de pointe du matin, c’est-à-dire la période comprise entre 5 h et 9 h lors d’un jour moyen de semaine, car c’est lors de ces heures que l’on constate le plus grand nombre de déplacements quotidiens. Les résultats sont généralement présentés selon cinq régions d’analyse:

  • Montréal, soit le territoire de l’agglomération de Montréal qui, pour certaines analyses, est subdivisé en quatre sous‑régions :
    • Centre-ville de Montréal
    • Montréal Centre
    • Montréal Est
    • Montréal Ouest
  • Longueuil, soit le territoire de l’agglomération de Longueuil
  • Laval
  • Couronne nord
  • Couronne sud

Ce portrait s’appuie sur les données de population et de ménages (ménages privés) établies par le recensement canadien de 2016. Les résultats sont d’abord présentés pour l’ensemble du territoire à l’étude en 2018. Ce document présente les premiers résultats de l’enquête OD qui sont basés sur la version du fichier d’enquête 2018a_1M. Il se peut que les résultats soient révisés au cours du processus de raffinement.

Grands constats

Voici ce qui se dégage de l’évolution de la démographie et des habitudes de déplacement des personnes qui résident dans la région métropolitaine de Montréal :

(comparaison avec les résultats de l’enquête OD 2013)

diminution 1 %

de l’usage de la voiture

augmentation 4 %

de l’usage du transport collectif

augmentation 8 %

de l’usage combiné des modes de transport collectif et de l’automobile

74 %

des déplacements à destination du centre-ville effectués en transport collectif pour le travail et les études en période de pointe matinale

Portrait de la région métropolitaine de Montréal

Croissance de la population plus marquée dans les villes de banlieue et les couronnes

La population du territoire couvert par l’enquête OD 2018 est de 4 447 000 personnes, selon la pondération basée sur le recensement de 2016 de Statistique Canada.

À territoire comparable, cette population s’établit à 4 122 000 personnes et sa croissance a été de 3% entre 2013 et 2018.

  • La population de Montréal était de 1 924 000 en 2018, en hausse de 2 % depuis 2013.
  • La population de Laval a atteint 420 000 personnes, alors que celle de Longueuil atteint 413 000 personnes, toutes deux en hausse de 4 % depuis 2013.
  • Dans les couronnes nord et sud, la population totale en 2018 a atteint 920 000 et 770 000 personnes, respectivement. À territoire comparable avec les enquêtes antérieures, ces populations sont de l’ordre de 700 000 et 665 000 personnes et elles affichent des hausses de 5 % par rapport à 2013.

Montréal

2 %

croissance de la population entre 2013 et 2018

Longueuil et Laval

4 %

croissance de la population entre 2013 et 2018

Couronne nord et couronne sud

5 %

croissance de la population entre 2013 et 2018

Défiler pour consulter

POPULATION PAR LA RÉGION DE DOMICILE

 
 
 
RégionCentre-villeMontréal
(incluant
Centre-ville)
LongueuilLavalCouronne nordCouronne sud
Territoire complet
20184 447 00085 0001 924 000413 000420 000920 000770 000
Territoire comparable
2018C4 122 00085 0001 924 000413 000420 000700 000665 000
2013C3 985 00078 0001 887 000399 000402 000664 000633 000
2008C3 790 00073 0001 855 000386 000369 000596 000586 000
2003C3 596 00068 0001 812 000372 000343 000538 000530 000
19983 492 00066 0001 775 000373 000330 000504 000509 000
Variation - Territoire comparable
2018/2013+137 000 (+3%)+7 000 (+9%)+37 000 (+2%)+14 000 (+4%)+18 000 (+4%)+36 000 (+5%)+32 000 (+5%)
2013/2008+195 000 (+5%)+5 000 (+7%)+32 000 (+2%)+13 000 (+3%)+33 000 (+9%)+68 000 (+11%)+47 000 (+8%)
2008/2003+194 000 (+5%)+5 000 (+7%)+43 000 (+2%)+14 000 (+4%)+26 000 (+8%)+58 000 (+11%)+56 000 (11%)
2003/1998+104 000 (+3%)+2 000 (+3%)+37 000 (+2%)-1 000 (0%)+13 000 (+4%)+34 000 (+7%)+21 000 (+4%)
Distribution de la croissance de la population (%) - territoire comparable
2018/2013100%5%27%10%13%26%23%
2013/2008100%3%16%7%17%35%24%
2008/2003100%3%22%7%13%30%29%
2003/1998100%2%36%-1%13%33%20%

Vieillissement de la population

Le vieillissement de la population poursuit sa progression. Entre 2013 et 2018, on observe une hausse de 16 % parmi les 65 ans et plus, ce qui équivaut à environ 95 000 personnes.

Bien que la proportion des 65 ans et plus soit en hausse dans toutes les régions, passant de 12 % à 17 % entre 1998 et 2018, cette augmentation se fait davantage sentir en dehors de Montréal, avec une augmentation de 23 % contre seulement 9 % à Montréal.

16 %

(ou +97 000 personnes)

croissance de la population âgée de plus de 65 ans entre 2013 et 2018

Défiler pour consulter

POPULATION par GROUPE D'ÂGE

 0-19 ans20-44 ans45-64 ans65 ans et plus
Territoire complet
2018986 0001 487 0001 226 000747 000
Territoire comparable
2018C919 0001 395 0001 126 000682 000
2013C911 0001 372 0001 115 000587 000
2008C882 0001 362 0001 028 000519 000
2003C866 0001 359 000915 000456 000
1998882 0001 410 000780 000420 000

Croissance des ménages plus soutenue dans les villes de banlieue et en couronne

En 2018, on dénombre 1 881 000 ménages composés, en moyenne, de 2,36 personnes. On constate donc une stabilisation de la taille des ménages dans la région. La croissance du nombre de ménages entre 2013 et 2018 est de 4 % pour le territoire comparable. On note que cette croissance est particulièrement soutenue dans les couronnes.

4 %

croissance du nombre de ménages entre 2013 et 2018

Défiler pour consulter

NOMBRE DE ménages SELON LA RÉGION DE DOMICILE

 RégionMontréalLongueuilLavalCouronne nordCouronne sud
Territoire complet
20181 881 000865 000175 000159 000374 000308 000
Territoire comparable
2018C1 742 000865 000175 000159 000277 000266 000
2013C1 681 000849 000169 000154 000259 000249 000
2008C1 590 000831 000160 000144 000228 000227 000
2003C1 486 000806 000150 000133 000198 000201 000
19981 404 000772 000143 000124 000179 000186 000
Variation - territoire comparable
2018/2013+61 000 (+4 %)+16 000 (+2 %)+6 000 (+4 %)+5 000 (+3 %)+18 000 (+7 %)+17 000 (+7 %)
2013/2008+91 000 (+6 %)+18 000 (+2 %)+9 000 (+6 %)+10 000 (+7 %)+31 000 (+14 %)+22 000 (+10 %)
2008/2003+104 000 (+7 %)+25 000 (+3 %)+10 000 (+7 %)+11 000 (+8 %)+30 000 (+15 %)+26 000 (+13 %)
2003/1998+82 000 (+6 %) +34 000 (+4 %)+7 000 (+5 %)+9 000 (+7 %)+19 000 (+11 %)+15 000 (+8 %)

Parc automobile

À partir des déclarations des répondants, l’enquête OD révèle que le parc automobile a augmenté de 5 % entre 2013 et 2018, pour atteindre 2  601  000 véhicules. À territoire comparable, le parc automobile est composé de 2  356  000 véhicules et affiche aussi une croissance de 5 % par rapport à 2013.

On assiste donc à un fléchissement de la croissance du parc automobile par rapport aux périodes précédentes, et ce, dans toutes les régions.

5 %

croissance du parc automobile
entre 2013 et 2018

Défiler pour consulter

AUTOMOBILE PAR MÉNAGE SELON LA RÉGION DE DOMICILE

 RégionMontréalLongueuilLavalCouronne nordCouronne sud
Territoire complet
20181,381,011,431,621,781,79
Territoire comparable
2018C1,351,011,431,621,791,79
2013C1,331,001,441,581,771,78
2008C1,260,961,381,491,701,70
2003C1,210,931,331,451,631,63
19981,180,921,311,431,601,59

Portrait de la mobilité

Au cours d’une journée ouvrable typique, on observe 9  426  000 déplacements effectués au sein du territoire de l’enquête OD 2018, 2  497  000 de ceux-ci étant réalisés lors de la période de pointe matinale.

À territoire comparable avec les enquêtes antérieures, le nombre de déplacements observés en période de pointe matinale est de 2   334  000, reflétant une hausse de 1 % par rapport à 2013.

9 426 000

déplacements sur le territoire de l’enquête OD

1 %

croissance des déplacements entre 2013 et 2018

Motifs de déplacement

En période de pointe matinale, la majorité des déplacements sont effectués pour se rendre au travail. Entre 2013 et 2018, on observe que les déplacements liés au travail augmentent de 4 % à ces heures.

Sur l’île de Montréal, on assiste à une légère hausse de 1 % des déplacements effectués pour le travail. On constate que le centre-ville demeure le principal pôle d’activités pour le travail dans la région, avec 21 % des déplacements qui s’y destinent. Cette proportion est demeurée stable depuis 2013.

L’enquête démontre que les déplacements effectués en période de pointe matinale pour le travail à destination des couronnes ont augmenté de 12 %, ce qui confirme l’accentuation du développement économique à l’extérieur de l’île de Montréal. On observe ainsi l’essor d’autres pôles d’activité économique dans ces secteurs.

Quant aux déplacements pour le motif Études, ils sont en hausse de 1 % par rapport à 2013 pour atteindre 651  000 déplacements, ce qui représente près de 28 % des déplacements totaux.

51 %

Le travail représente le principal motif de déplacement en période de pointe matinale

Défiler pour consulter

MotifS de déplacement – Période de pointe du matin

 
 
TousTravail et
rendez-vous d’affaires
ÉtudesReconduire ou
chercher quelqu'un
Autres
(incluant retour)
Territoire complet
20182 497 0001 270 000695 000239 000293 000
Territoire comparable
2018C2 334 0001 187 000651 000227 000269 000
2013C2 310 0001 141 000645 000248 000276 000
2008C2 083 0001 059 000617 000170 000237 000
2003C2 018 0001 012 000614 000175 000218 000
19981 917 000955 000588 000150 000225 000
Variation - Territoire comparable
2018/2013+24 000 (+1%)+46 000 (+4%)+6 000 (+1%)-21 000 (-8%)-7 000 (-3%)
2013/2008+227 000 (+11%)+82 000 (+8%)+28 000 (+5%)+78 000 (+46%)+39 000 (+16%)
2008/2003+65 000 (+3%)+47 000 (+5%)+3 000 (+0%)-5 000 (-3%)+19 000 (+9%)
2003/1998+101 000 (+5%)+57 000 (+6%)+26 000 (+4%)+25 000 (+17%)-7 000 (-3%)

79 %

des déplacements sont effectués pour les motifs Travail et Études

Les parts modales

À territoire comparable en période de pointe matinale, on observe une augmentation des déplacements motorisés de l’ordre de 1 % entre 2013 et 2018, ce qui comprend les déplacements réalisés en transport collectif et en automobile, ainsi que les déplacements bimodaux.

1 %

croissance des déplacements motorisés entre 2013 et 2018

Défiler pour consulter

Mode motorisé – Période de pointe du matin

 Tous motorisésAutoTCBimodeAutres modes collectifsAutres
Territoire complet
20182 446 0001 550 000417 00080 000191 0009 000
Territoire comparable
2018C2 089 0001 421 000416 00078 000166 0008 000
2013C2 071 0001 436 000401 00073 000157 0004 000
2008C1 864 0001 248 000372 00060 000181 0004 000
2003C1 812 0001 263 000325 00043 000178 0002 000
19981 710 0001 184 000303 00037 000183 0003 000
Variation - Territoire comparable
2018/2013+18 000 (+1%)-15 000 (-1%)+15 000 (+4%)+5 000 (+7%)+9 000 (+6%)+4 000 (+100%)
2013/2008+207 000 (+11%)+188 000 (+15%)+29 000 (+8%)+13 000 (+22%)-24 000 (-13%)+0 (+0%)
2008/2003+52 000 (+3%)-15 000 (-1%)+47 000 (+14%)+17 000 (+40%)+3 000 (+2%)+2 000 (+100%)
2003/1998+102 000 (+6%)+79 000 (+7%)+22 000 (+7%)+6 000 (+16%)-5 000 (-3%)-1 000 (-33%)

Déplacements en transport collectif et bimodal

Des 2  089  000 déplacements motorisés effectués en période de pointe matinale sur le territoire, 493  000 sont effectués, du moins en partie, en transport collectif. Nous observons donc une hausse de 4 %, ou de 20  000 déplacements en transport collectif.

En ce qui concerne les déplacements à destination du centre-ville de Montréal, on observe également une hausse de la part modale du transport collectif et bimodal, qui passe de 73 à 74 % entre 2013 et 2018.

La part modale du transport collectif et des déplacements bimodaux est passée de 23 % à 24 % entre 2013 et 2018 à territoire comparable, soit la première augmentation enregistrée depuis 2008 pour la période de pointe matinale.

Défiler pour consulter

transport collectif ou bimode - PÉRIODE DE POINTE DU MATIN

 RégionMontréalLongueuilLavalCouronne nordCouronne sud
Territoire complet
2018497 000327 00052 00046 00035 00037 000
Territoire comparable
2018C493 000327 00052 00046 00033 00035 000
2013C474 000313 00050 00046 00032 00033 000
2008C431 000296 00048 00036 00024 00027 000
2003C369 000268 00040 00027 00016 00017 000
1998340 000252 00039 00024 00012 00013 000
Variation - Territoire comparable
2018/2013+19 000 (+4%)+14 000 (+4%)+2 000 (+4%)+0 (+0%)+1 000 (+3%)+2 000 (+6%)
2013/2008+43 000 (+10%)+17 000 (+6%)+2 000 (+4%)+10 000 (+28%)+8 000 (+33%)+6 000 (+22%)
2008/2003+62 000 (+17%)+28 000 (+10%)+8 000 (+20%)+9 000 (+33%)+8 000 (+50%)+10 000 (+59%)
2003/1998+29 000 (+9%)+16 000 (+6%)+1 000 (+3%)+3 000 (+13%)+4 000 (+33%)+4 000 (+31%)

Déplacements bimodaux

On note une croissance des déplacements bimodaux en 2018, c’est-à-dire des déplacements qui combinent l’utilisation du transport collectif avec celle d’une auto. En période de pointe matinale, on dénombre 78  000 déplacements bimodaux, répartis comme suit :

42 000

déplacements faisant usage de l’auto* et du métro

22 000

déplacements utilisant l’auto* et les réseaux de bus

32 000

déplacements utilisant l’auto* et les services de train de banlieue

* Veuillez noter que les déplacements en automobile ne sont pas nécessairement exclusifs. Ainsi, un même déplacement peut combiner l’auto, le train et le métro, par exemple.

Déplacements automobiles

On constate un recul de 1 % des déplacements réalisés exclusivement en auto ou en moto en période de pointe matinale comparativement à 2013 dans la région, notamment sur l’île de Montréal où l’on note une baisse de 4 % de ce type de déplacement. En tout, l’enquête révèle que près de 68 % des déplacements réalisés en période de pointe matinale sont effectués en automobile ou en moto sur le territoire à l’étude.

1 %

recul des déplacements automobiles ou en moto entre 2013 et 2018

Défiler pour consulter

DÉPLACEMENTS EN AUTOMOBILE SELON LA RÉGION DE DOMICILE - PÉRIODE DE POINTE DU MATIN

 RégionMontréalLongueuilLavalCouronne nordCouronne sud
Territoire complet
20181 550 000529 000147 000167 000378 000329 000
Territoire comparable
2018C1 421 000529 000505 000167 000293 000286 000
2013C1 436 000550 000148 000166 000290 000282 000
2008C1 248 000492 000131 000138 000245 000242 000
2003C1 263 000529 000136 000144 000229 000225 000
19981 184 000505 000132 000133 000206 000207 000
Variation - Territoire comparable
2018/2013-15 000 (-1%)-21 000 (-4%)-1 000 (-1%)+1 000 (+1%)+1 000 (+3%)+4 000 (+1%)
2013/2008+188 000 (+15%)+58 000 (+12%)+17 000 (+3%)+28 000 (+20%)+45 000 (+18%)+40 000 (+17%)
2008/2003-15 000 (-1%)-37 000 (-7%)-5 000 (-4%)-6 000 (-4%)+16 000 (+7%)+17 000 (8%)
2003/1998+79 000 (+7%)+24 000 (+5%)+4 000 (+3%)+11 000 (+8%)+23 000 (+11%)+18 000 (+9%)

Portrait des usagers du transport collectif

Au sein de la population, certains groupes se démarquent comme étant plus susceptibles de se déplacer en transport collectif.

Les femmes

Les femmes sont plus enclines à se déplacer en transport collectif que les hommes, représentant 54 % de l’ensemble des usagers

Composition des usagers du transport collectif selon le sexe

en pourcentage (%)

Population: Hommes 49%, Femmes 51%. Transport collectif total: Hommes 46%, Femmes 54%. Métro: Hommes 46%, Femmes 54%. Bus: Hommes 44%, Femmes 56%. Train: Hommes 50%, Femmes 50%. Population: Hommes 49%, Femmes 51%. Transport collectif total: Hommes 46%, Femmes 54%. Métro: Hommes 46%, Femmes 54%. Bus: Hommes 44%, Femmes 56%. Train: Hommes 50%, Femmes 50%.

Les moins de 45 ans

Les moins de 45 ans représentent 53 % de la population et comptent pour 70 % des usagers du transport collectif.

Composition des usagers du transport collectif selon l'âge

en pourcentage (%)

Population: 5-19 18%, 20-44 35%, 45-64 29%, 65 ans et plus 18%. Transport collectif total: 5-19 18%, 20-44 52%, 45-64 23%, 65 ans et plus 7%. Métro: 5-19 11%, 20-44 59%, 45-64 24%, 65 ans et plus 6%. Bus: 5-19 23%, 20-44 48%, 45-64 21%, 65 ans et plus 8%. Train: 5-19 10%, 20-44 53%, 45-64 35%, 65 ans et plus 2%. Population: 5-19 18%, 20-44 35%, 45-64 29%, 65 ans et plus 18%. Transport collectif total: 5-19 18%, 20-44 52%, 45-64 23%, 65 ans et plus 7%. Métro: 5-19 11%, 20-44 59%, 45-64 24%, 65 ans et plus 6%. Bus: 5-19 23%, 20-44 48%, 45-64 21%, 65 ans et plus 8%. Train: 5-19 10%, 20-44 53%, 45-64 35%, 65 ans et plus 2%.

Les étudiants

Les étudiants comptent pour 22 % de la population totale et 36 % des usagers du transport collectif.

Composition des usagers du transport collectif selon l'occupation

en pourcentage (%)

Population: Travailleurs 47%, Étudiants 22%, Retraités 20%, Autres 11%. Transport collectif total: Travailleurs 54%, Étudiants 36%, Retraités 7%, Autres 3%.	Métro: Travailleurs 59%, Étudiants 33%, Retraités 6%, Autres 3%.
 Bus: Travailleurs 48%, Étudiants 40%, Retraités 8%, Autres 3%. Train: Travailleurs 76%, Étudiants 23%, Retraités 1%, Autres 0%. Population: Travailleurs 47%, Étudiants 22%, Retraités 20%, Autres 11%. Transport collectif total: Travailleurs 54%, Étudiants 36%, Retraités 7%, Autres 3%.	Métro: Travailleurs 59%, Étudiants 33%, Retraités 6%, Autres 3%.
 Bus: Travailleurs 48%, Étudiants 40%, Retraités 8%, Autres 3%. Train: Travailleurs 76%, Étudiants 23%, Retraités 1%, Autres 0%.

Portrait des automobilistes

Lors de la période de pointe matinale, on observe les faits suivants au sujet des automobilistes.

Composition des automobilistes selon l’âge

en pourcentage (%)

La proportion des conducteurs âgés de 20 à 44 ans est plus élevée par rapport à la population générale.

Population: 5-19 18%, 20-44 35%, 45-64 29%, 65 ans et plus 18%. Utilisateur automobile: 5-19 14%, 20-44 44%, 45-64 37%, 65 ans et plus 5%. Conducteur: 5-19 2%, 20-44 42%, 45-64 40%, 65 ans et plus 16%. Passager: 5-19 68%, 20-44 16%, 45-64 12%, 65 ans et plus 4%. Population: 5-19 18%, 20-44 35%, 45-64 29%, 65 ans et plus 18%. Utilisateur automobile: 5-19 14%, 20-44 44%, 45-64 37%, 65 ans et plus 5%. Conducteur: 5-19 2%, 20-44 42%, 45-64 40%, 65 ans et plus 16%. Passager: 5-19 68%, 20-44 16%, 45-64 12%, 65 ans et plus 4%.

Composition des automobilistes selon le sexe

en pourcentage (%)

Les conducteurs sont répartis également entre les hommes et les femmes.

Population: Homme 49%, Femme 51%. Utilisateur automobile: Homme 52%, Femme 48%. Conducteur: Homme 53%, Femme 47%. Passager: Homme 46%, Femme 54%. Population: Homme 49%, Femme 51%. Utilisateur automobile: Homme 52%, Femme 48%. Conducteur: Homme 53%, Femme 47%. Passager: Homme 46%, Femme 54%.

En résumé

En ce qui concerne les grandes tendances qui influencent la démographie et la mobilité des personnes entre 2013 et 2018, on observe :

  • une poursuite de la croissance de la population (+3 %) ;
  • une poursuite du vieillissement de la population ;
  • une stagnation de la taille des ménages à 2,36 personnes ;
  • une augmentation du parc automobile, mais dans une proportion moins grande que dans les périodes précédentes ;
  • le maintien du centre-ville comme principal pôle d’emploi de la région, attirant 21 % des déplacements pour le motif Travail;
  • l’augmentation de 12 % des déplacements effectués en période de pointe matinale pour le travail à destination des couronnes.

Croissance de population

3 %

À l’automne 2018, les résidents du territoire comparable effectuent chaque matin en moyenne plus de 2  334  000 déplacements.

On observe :

  • une légère baisse (-1 %) des déplacements automobiles en période de pointe matinale à Montréal ;
  • une augmentation généralisée des déplacements en transport collectif de 4 % (15  000 déplacements).

Déplacements matinaux

2 334 000

Durant cette période :

  • le taux d’occupation des automobiles a continué de stagner à 1,2 en période de pointe matinale ;
  • la part modale du transport collectif et bimodal a augmenté, passant de 23 % à 24 % en période de pointe matinale.

Part modale de transport collectif

1 %

Lexique

ObjetDescription
Modes motorisés
 
AutomobileAutomobile ou moto seulement.
Transport collectifAutobus, métro, train, taxi collectif.
Autres modes collectifsTransport adapté, taxi, transport scolaire et autobus longue distance.
Déplacement bimodalDéplacement comportant l’utilisation d’au moins un mode de transport collectif et d’au moins un mode privé (conducteur ou passager d’automobile ou de moto).
NavettageDéplacements réguliers et quotidiens entre le domicile et le lieu de travail ou d’études.
Part modaleLa part modale est mesurée en divisant le total des déplacements à l’aide d’un mode de transport donné, par le nombre total de déplacements motorisés effectués au cours de la même période. Elle donne une mesure globale de l’importance de chaque mode de transport.
TCTransport collectif.
Période de pointe du matinLa période de pointe matinale s’étend de 5 h à 9 h.
MénageFait référence à une personne ou à un groupe de personnes qui occupent le même logement et n’ont pas de domicile habituel ailleurs au Canada ou à l’étranger.
RégionTerritoire comparable de l’enquête Origine-Destination.