Vers de nouvelles mobilités

Repenser la mobilité dans la région métropolitaine

Les habitudes de déplacement évoluent, et, pour bien répondre à leurs besoins variés, les citoyens recherchent des solutions de transport simples, efficaces et durables.

Alors que l’offre de transport collectif se diversifie avec, entre autres, le développement du transport à la demande, l’arrivée du REM et des navettes électriques autonomes, des modes alternatifs comme le vélo et l’autopartage gagnent en popularité.

Le citoyen se retrouve donc devant plusieurs options de mobilité et cherche à faire des choix éclairés, notamment en matière d’utilisation d’un véhicule privé.

Tendance internationale

Dans la région métropolitaine de Montréal, comme dans les autres grandes villes du monde, les communautés font face aux mêmes défis, y compris:

La congestion routière

La croissance du parc automobile

La pollution

L’étalement urbain

Ces problèmes commandent une réflexion profonde ainsi que des actions concertées de la part d’acteurs de tous les horizons. Sur le plan de la mobilité, les décideurs prennent conscience que l’investissement dans le transport collectif est un puissant levier qui génère des retombées structurantes pour l’ensemble de la société, plutôt qu’une dépense grevant le budget alloué au réseau routier.

Depuis quelques années, on observe dans de nombreuses agglomérations urbaines à l’échelle internationale la mise en œuvre de solutions permettant de faciliter l’accès aux services présents sur les différents territoires. Il peut s’agir de transports publics traditionnels (métro, autobus), comme de modes de transport émergents ou alternatifs (navettes fluviales, navettes autonomes, autopartage, covoiturage, taxis, vélos, etc.).

En favorisant l’usage de modes de transport durables pour améliorer l’offre de services de mobilité à tous les citoyens, quels que soient leurs besoins, on contribue de façon importante à l’aménagement de milieux de vie plus sains et résilients.

L’ARTM entretient des communications régulières avec des juridictions qui ont déployé, partiellement ou en totalité, des services de mobilité intégrée (Mobility as a service ou MaaS), afin de bénéficier de leur expérience.

En savoir plus sur la mobilité intégrée

Un projet ambitieux et structurant

L’ARTM a reçu du gouvernement du Québec le mandat d’implanter une offre de mobilité intégrée sur l’ensemble de son territoire.

À l’heure actuelle, aucune ville canadienne n’a implanté ce type de service de mobilité, et c’est avec détermination que l’ARTM entame cet ambitieux projet structurant.

Apprenez-en plus sur le projet et sur la mobilité intégrée

Capsule informative – Vers une mobilité intégrée

L’ARTM et ses partenaires, dont les sociétés de transport collectif de la grande région métropolitaine et la Ville de Montréal, entreprennent un ambitieux projet de service de mobilité intégrée (« MaaS ») qui réinventera la façon dont les citoyens se déplacent. Par la mise en place d’un guichet unique, l’objectif est de simplifier l’accès aux services de mobilité durable offerts sur le territoire pour accroître l’usage du transport collectif. À terme, le projet contribuera à réduire l’utilisation du véhicule privé ainsi qu’à l’atteinte de nos objectifs en matière de réduction des GES.

 

Balado – Et si on se déplaçait autrement?

Suivez Stéphane Bellavance dans sa quête pour une mobilité durable et intégrée (MaaS) dans le nouveau balado de l’ARTM.

La mobilité intégrée est un concept qui place l’intérêt des citoyens au centre des solutions de mobilité présentes sur un territoire, en intégrant tous les services liés aux déplacements, qu’il s’agisse de la planification de trajets, du choix des modes de transport, des options tarifaires ou de l’achat et de la validation des titres.

En regroupant un éventail d’offres de transport collectif et alternatif au sein d’un guichet unique accessible facilement, par exemple sur le Web, à partir d’un téléphone intelligent ou d’une centrale d’appel, le citoyen peut considérer et comparer plusieurs options de déplacement, selon ses besoins et ses préférences.

Mettant à profit les nouvelles technologies, les données et l’expertise des intervenants de tout un écosystème, la mobilité intégrée favorise une approche multimodale dans le choix des options de déplacement des citoyens et ouvre la porte au développement des modes de transport émergents pour une utilisation plus responsable du véhicule privé.

Projet de guichet de mobilité intégrée

Compte mobilité

Planficateur d’itinéraires multimodal

Abonnements

Achat de titres 

Acquittement en fin de mois

Validation des titres

Paiement

Découvrez les objectifs

Mobiliser les forces vives de l’écosystèmes de la mobilité durable

Simplifier l’utilisation de tous les services intégrés de mobilité

Accroître l’utilisation du transport en commun et des modes alternatifs

Réduire les émissions de gaz à effets de serre

L’utilisation simplifiée des services intégrés de mobilité s’inscrit dans les stratégies du Plan stratégique de développement (PSD) du transport collectif de l’ARTM.

Consultez les stratégies et le plan d’action

Les partenaires

Pour réaliser le projet, l’ARTM travaille déjà de manière étroite avec plusieurs municipalités, dont la Ville de Montréal, les organismes publics de transport en commun ainsi que les opérateurs privés de transport.

Outre les partenaires actuels du projet, tout un éventail de fournisseurs de services de transport actif et alternatif, comme l’autopartage, le taxi, le transport à la demande et le vélopartage, pourront bonifier l’offre de services et contribuer à l’émergence de nouvelles solutions.

Participez au projet

Les retombées pour les citoyens et pour la région

  • Accès à une plus grande offre diversifiée d’options de mobilité
  • Capacité de faire des choix éclairés, selon les besoins et les préférences
  • Plus de flexibilité pour répondre à tous les besoins de déplacement, partout sur le territoire de la région métropolitaine de Montréal
  • Simplification de l’expérience grâce à un parcours client intégré
  • Planification d’itinéraires intégrant plus d’un mode de transport (p. ex. le vélo, le bus, le métro)
  • Accès à des forfaits intégrés et à une tarification à la carte

  • Réduction de la congestion et amélioration de la fluidité et de la mobilité
  • Réduction des GES et amélioration de la qualité des milieux de vie
  • Réduction des pertes de productivité économique liées à la congestion routière
  • Renforcement de l’inclusion sociale grâce à une diversité d’options de mobilité accessibles à tous, sans égard à la situation financière ou géographique, ni aux limitations fonctionnelles.

  • Accroissement de l’utilisation du transport collectif et des modes de transport durables
  • Synchronisation des offres de services
  • Optimisation de l’offre et des coûts des services de transport, notamment grâce à l’analyse et à l’exploitation des données recueillies
  • Tremplin pour l’émergence de nouveaux acteurs de la mobilité, de nouveaux modes de transport et d’innovations

La gouvernance des données

La mise en place d’un écosystème de mobilité sous la responsabilité de l’ARTM suppose la collecte et l’analyse d’une grande quantité de données en provenance de partenaires multiples et des utilisateurs du réseau.

Outre l’application stricte des lois en vigueur sur la protection des renseignements personnels, l’ARTM travaille à la mise en place d’une gouvernance commune des données. S’appuyant sur le principe du bien commun, celle-ci veillerait à ce que les données, dont les citoyens demeureront propriétaires en tout temps, ne soient utilisées qu’aux fins pour lesquelles elles ont été recueillies.

L’ARTM évalue déjà divers mécanismes de gouvernance pouvant être mis en place, y compris les fiducies publiques de données.

Chrono, une plateforme d’expérimentation pour le projet

Propriété de l’ARTM, l’application Chrono a été mise au point à Montréal en 2018 avec la participation des sociétés de transport de la région. Cette application regroupe les services de transport collectif, les modes actifs comme le vélo et BIXI et prochainement, certains modes de transport alternatif tels que CommunautoFlex.

En savoir plus

Montréal en commun, une communauté d’innovation

La communauté d’innovation Montréal en commun rend possible l’expérimentation avec l’application Chrono, grâce au prix de 50 M$ octroyé à la Ville de Montréal par le gouvernement du Canada dans le cadre du Défi des villes intelligentes.

Pour faire de cette expérimentation un succès, les citoyens sont invités à participer à celle-ci afin que l’équipe de Chrono conçoive des solutions optimales pour les besoins des usagers.

La lecture et la recharge de la carte OPUS via une application mobile

Tests sur le système de billettique
Complété
Déploiement progressif de la solution et intégration de plusieurs fonctionnalités
En cours